Qui Je Suis

Qui suis-je? Un adjectif qui me définit bien : Ashburian. Il faut vraiment que je creuse dans mes souvenirs pour me remémorer ma vie avant Ashbury. J’avais 8 ans quand j’ai poussé la porte de l’école « junior » et ma vie est jusqu’à présent rythmée par l’agenda de l’école ! En ce moment, je dois dire que trouve l’agenda outrageusement chargé. Je n’ai plus le temps de rien faire, sauf mon programme du baccalauréat international. Je dois délaisser mon sous-sol favori à la maison où je me suis installé un atelier, rien qu’à moi, dans lequel je peux réaliser mes hobbies. J’y ai construit mon imprimante 3D, mes fusées, mes modèles réduits. Mon nouveau grand projet est la construction d’un drone. Certains de mes amis, qui ont déjà travaillé sur des projets similaires, m’aident. Un autre de mes hobbies : faire de la programmation informatique. J’étais très excité par la perspective de construire moi-même un site pour héberger ce blog… encore une fois j’aurais dû mieux réfléchir ! Maintenant, je suis débordé de travail. Des heures de sommeil en moins en perspective !

Theo Rulko

J’ai un peu de mal à déterminer quelle est ma langue maternelle. La langue maternelle de ma mère est la français et elle m’a toujours parle en français, mais ma nanny qui s’est occupé de moi alors que j’avais quelques mois et jusqu’à mon entrée au jardin d’enfants, était canadienne et anglophone. Quand je suis arrivé au jardin d’enfants, je parlais anglais au moins aussi bien que le français. Et puis, ma « langue paternelle », celle que mon père utilise toujours avec moi, est le polonais. En revanche, ce dont je suis certain et fier, c’est d’être canadien ! J’aime la vie au Canada, j’aime la nature et l’espace. Si j’apprécie d’aller en Europe dans ma famille et de visiter les sites européens, je suis toujours soulagé de me retrouver chez moi… je serais un peu casanier peut être… A Ottawa, j’aime faire de la voile sur la rivière des outaouais, j’aime skier à Mont-Tremblant, j’adore notre appartement là-bas au milieu des bois. On s’y pelotonne près du feu l’hiver et on va nager dans les lacs l’été ou bien on part en balade en vélo ou en canoé. J’aime les animaux, et à Mont-Tremblant, là où les mauvaises herbes sont des fraises, il y en a plein d’animaux et pas vraiment farouches. Les chevreuils comme les mésanges acceptent de manger dans la main des humains !

Physiquement, je suis plutôt du genre caucasien, assez grand, assez clair de peau et de cheveux. La couleur de mes yeux s’adapte à mon humeur, clair quand tout va bien, plus foncée quand ça va mal. C’est assez désagréable quand on veut dissimuler ses sentiments. Je n’ai pas beaucoup d’amis, mais je leur suis fidèle. J’ai rencontré un de mes amis au jardin d’enfants. J’aime bien les réunir tous pour fêter mon anniversaire, c’est une tradition. Ils finissent par tous se connaître et leurs parents aussi !

Voilà un peu qui je suis, ou plutôt comme je me vois !